Ce site a pour vocation de répertorier mes livres, de faire part de mes réflexions, études et projets, afin de me rapprocher de mes lecteurs effectifs et potentiels, et permettre ainsi des échanges fructueux.

Interventions radiophoniques.


Interventions radiophoniques :

~ France Bleu Béarn du mois d’août 2003 au mois de juillet 2005.
Le Béarn de A à V.
Le Béarn méconnu.
~ Radio País, Radio Oloron, La voix du Béarn : l’histoire du Béarn, au jour le jour.
Émission biquotidienne sur les trois radios en 2010, renouvelée en 2012.
~ Radio País en 2015 et Radio Oloron en 2014 : lecture du « Temps de las gruas » en béarnais.
~ Radio País en 2017 et Radio Oloron en 2016 : lecture des nouvelles de Fantasias en béarnais.

Conférences


Conférences effectuées ou effectuables :
~ La diversité des communes du Béarn. (Base : Lo noste Béarn)
~ A la découverte de la vallée d’Aspe. (Base : Terre d’Aspe)
~ Notes sur le roman « Le temps des grues ».  (Tenants et aboutissants)
~ Réflexions sur la traduction de ce roman en « Lo temps de las gruas ».
~ Réflexions sur les recherches lors de l’écriture de « L’histoire du Béarn, au jour le jour ».
~ Périodes sensibles de l’histoire du Béarn. (Base : Dia per Dia)
~ Guerres et révoltes en principauté de Béarn. (Base id°)
~ Réflexions sur l’écriture de mes différents livres.
~ Patronymes et toponymes béarnais. (Base : site http://www.lebearn.net)
~ Complexité de l’étymologie (Lectures diverses.)
~ Finesse et richesse de la langue locale, du béarno-gascon.

Déclaration des droits de l’homme et du citoyen, en béarno-gascon.


 Declaracion deus drets de l’òmi e deu ciutadan.
(Decretats per l’amassada nacionau hens las tiengudas deus 20, 21, 23, 24 et 26 agost 1789.)

Lire plus

CALAMS BÉARNAIS 2016


Devís prononciat aus « Calams » biarnés 2016, on èri lo pairin.
(Traduction en-dessous)

Aqueth lòc a on èm –Parlament de Navarra- que m’a brembat un eveniment istoric qui s’i ei debanat quate sègles a…. Tots qu’at savetz de plan, lo Biarn qu’estó autes còps independent pendent sègles e sègles, a’s gavidar tot sol. A pròva, en 1539, Francés lo purmèr que promulguè un edicte peu quau qu’èra d’ara enlà obligat d’emplegar lo francés peus tots actes oficiaus, juridics e administratius… Que s’aperava l’edicte de Villers-Cotterêts. Totas las regions e províncias de França que s’i pleguèn sonque un : lo noste Biarn. Lire plus

AQUITAINE – GASCOGNE


circleAQUITAINE / GASCOGNE

 

La nouvelle région qui nous est imposée ne semble pas déranger grand monde, même si sa composition est aberrante, du fait de nombreux éléments. Elle n’est pas logique du point de vue historique, ce qu’on voudrait nous faire accroire pour nous faire admettre l’inadmissible… La première fois qu’il est fait mention de l’Aquitaine remonte aux commentaires de Jules César à propos de sa vision de la Gaule. Cette Aquitaine Prime était nettement comprise entre la Garonne, les Pyrénées et l’Océan, épousant approximativement les limites de la Gascogne, du moins de la Gascogne linguistique, Lire plus


Contrairement à la plupart des pays européens, la France refuse de reconnaître la langue occitane (et toute autre langue régionale pratiquée en France)  comme une langue à part entière, et pourtant elle a signé la charte européenne allant dans ce sens.
Outre le mépris que cet état de fait représente à l’égard de milliers de locuteurs ou d’apprentis locuteurs occitans (et autres), ce refus représente une véritable atteinte aux droits de l’homme et du citoyen. C’est une atteinte en ce sens que la langue participe du respect de l’intégrité de l’homme, ce qui est le fondement même des droits de l’homme. L’homme dispose de son corps comme il l’entend, du libre choix de ses croyances et de la pratique de la religion qu’il s’est choisie.
Nos gouvernants ne savent pas que c’est le peuple qui s’est forgé sa langue, au fil des siècles qui se sont rassemblés en millénaire. Il l’a forgée naturellement en fonction de nombreux éléments (géographiques, territoriaux, historiques, sociologiques, climatiques etc.), et fait en sorte qu’elle lui facilite la vie et optimise la qualité relationnelle avec ses semblables.
On oublie qu’en retour, la langue l’a façonné à son image, dans une dualité assemblée en feedback permanent, la modification de l’un entraînant la modification de l’autre. Nous sommes les dépositaires de cette langue millénaire et de ces échanges perpétuels entre elle et l’homme qui l’a façonnée, car nous la portons en nous inconsciemment. Elle fait partie intégrante de notre être…et nous réclamons sa reconnaissance, qui est également la reconnaissance d’une certaine forme de différence.